20-04-11

Arbi Zarmaev: Amnesty International’s letter to Minister De Clerck

Nadezhda Banchik, member of Amnesty International USA, urges Stefaan De Clerck, Minister of Belgian Justice, to end the tortures inflicted to Commander Arbi Zarmaev and free him.

San Jose, April 20, 2011.

Respected Minister Stefaan De Clerck,

Being a member of Amnesty International USA, and in addition, being myself an emigrant from the former Soviet Union, I am completely devastated hearing about the plight of Mr. Arbi Zarmaev, a Chechen, an asylum seeker from Chechnya. I was entirely desperate learning that Mr. Zarmaev was arrested in Belgium and subjected to beating and torture via forcible deprivation of food and drinking water, shackling, and sleep deprivation. Information about torturing of any prisoner in Belgium, the EU member country, renown for its adherence to human rights and law obedience, make me think that our entire world is moving towards a new Holocaust, since the Holocaust was made possible when Western world completely rejected any protection for a human life at all and for a certain ethnic group in particular. That time such a group were Jews. This time, it seems to me, the Chechens are made an ethnic group for trade-off deals with criminal Russian regime.

I am afraid not only for a Chechen young man who is « guilty » only of defending his homeland from marauders, murders and robbers known to the whole world as Russian mafia state. it seems that Belgium authorities secretly decided to make Arbi Zarmaev slowly dying behind grates just for secret deal with Russian criminals! I am also afraid of your country’s reputation as reliable and law-obedient, human-rights protected country belonging to the Western civilization, that just recently was considered moral leader of the whole world. No more humane place in this world? No more Geneva Convention for a tiny group that was unlucky to be designed international scapegoat in the epoch of international « anti-terrorism » war?! But who is a bigger terrorist in this case? A Chechen who was forced to take arms to defend his home or the second army in the world that bombed out his homeland to rubbles?! Do you know that Russia killed more than 250,000 Chechens, including 40,000 children? And how many people did Arbi Zarmaev really killed? Ask him, please.

I urge you Mr. Minister, to do everything you can to stop this embarrassing  case for your country. I hope you can urge your subordinates to free Arbi Zarmaev because he is not a criminal. In the worst, he could be considered prisoner of the war. However, in this case he is eligible for Geneva Convention protection. Anyway, he is eligible for Geneva Convention protection as an asylum seeker from the armed conflict zone.

Sincerely and hopeful,

Nadezhda Banchik, Amnesty International USA member

Commentaren

Thanks Nadezhda. Human rights are universal. If human rights in western countries are violated, we can not silence it.
Arbi Zarmaev is still locked up in a cage of 2 x 3 meters, where a little light shines through the opaque frame attached to the ceiling. He is still in a critical condition because he was malnourished, tortured, drugged and completely isolated.
Hans Meurisse, director of the Directoriat-General of Belgian prisons, accuses princess de Croÿ now in a registered letter of 'diffamation' and threatens her with prosecution if she does not want to remove certain posts and photos from her website.
I will share your letter!

Gepost door: Jan Boeykens | 20-04-11

Reageren op dit commentaar

TRADUCTION FRANÇAISE DE CETTE LETTRE:
-----------------------------------------------------------------------------

Amnesty International USA demande la libération du Commandant Arbi Zarmaev

Lettre de Mme Nadezhda Banchik au Ministre Stefaan De Clerck - San Jose, 20 avril 2011


Excellence,


Etant membre d'Amnesty International USA, et en plus, étant moi-même une émigrée de l'ex-Union soviétique, je suis complètement dévastée d'apprendre le sort de Mr. Arbi Zarmaev, un Tchétchène, un demandeur d'asile qui a fui la Tchétchénie. J'ai été tout à fait désespérée d'apprendre que M. Zarmaev a été arrêté en Belgique et soumis à des coups et à la torture par privation forcée de nourriture et d'eau potable, par l'usage abusif de menottes, et par la privation de sommeil.


La nouvelle sur la torture d'un prisonnier en Belgique, pays membre de l'UE, renommé pour son respect des droits humains et de la loi, me fait penser que notre monde évolue vers un nouvel holocauste, puisque l'Holocauste a été rendu possible quand le monde occidental a complètement rejeté le devoir absolu de proteger toute vie humaine et celle des membres d'un certain groupe ethnique en particulier. A cette époque ce groupe était les Juifs. Cette fois-ci, il me semble, les Tchétchènes sont un groupe ethnique qu'on sacrifie pour faire des compromis avec le régime criminel russe.


Je ne crains pas que pour un jeune homme tchétchène qui n'est "coupable" que d'avoir défendu sa patrie contre les maraudeurs, les meurtriers et les voleurs connus du monde entier de l'état mafieux russe. Il semble que les autorités belges ont secrètement décidé de faire mourir Arbi Zarmaev lentement derrière des grilles juste pour faire un marché secret avec des criminels russes! Je crains aussi pour la réputation de fiabilité de votre pays, d'un pays obéissant la loi et protégeant les droits de l'homme comme il appartient à la civilisation occidentale, qui tout récemment, était considéré comme le leader moral du monde entier. N'y a-t-il plus d'endroit humain dans ce monde? Plus de Convention de Genève pour un petit groupe qui a eu la malchance d'être désigné comme bouc émissaire international à l'époque de la guerre internationale de la "lutte contre le terrorisme"?! Mais qui est le plus grand terroriste dans ce cas? Un Tchétchène qui a été forcé de prendre les armes pour défendre sa maison ou la seconde armée dans le monde qui a réduit son pays natal à l'état de ruine à coup de bombardements?! Savez-vous que la Russie a tué plus de 250.000 Tchétchènes, dont 40.000 enfants? Et combien de personnes Arbi Zarmaev a-t-il vraiment tué? Demandez-lui, s'il vous plaît.


Je vous prie monsieur le ministre, de faire tout votre possible pour mettre fin à cette affaire embarassante pour votre pays. J'espère que vous pouvez inciter vos subordonnés a libérer Arbi Zarmaev parce qu'il n'est pas un criminel. Dans le pire des cas, il pourrait être considéré comme prisonnier de guerre. Toutefois, dans ce cas, il a droit à la protection prévue par la Convention de Genève. Quoi qu'il en soit, il a également droit à la protection prévue par la Convention de Genève pour les demandeurs d'asile provenant de régions qui sont touchées par un conflit armé.

J'espère pouvoir compter sur votre compréhension et sur votre coopération en cette matière.

Nahdezhda Banchik, membre d'Amnesty International USA

Gepost door: eheu | 20-04-11

Reageren op dit commentaar

De commentaren zijn gesloten.