06-02-16

Wouter Beke s'interroge sur la crédibilité de Johan Van Overtveldt

Wouter Beke Van Overtveldt.jpg

Le président du CD&V, Wouter Beke, s'interroge sur la crédibilité du ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, dans un entretien publié samedi par "De Morgen". Il attend de voir la mise en place ou les résultats de mesures qui relèvent de la compétence du nationaliste flamand. Parmi les motifs d'irritation du président des chrétiens-démocrates, figure le dernier bulletin européen sur la situation budgétaire belge qui pointe un déficit corrigé de 2,9% du PIB.

"C'est le niveau auquel le gouvernement Di Rupo était arrivé. On a pourtant sérieusement réformé et économisé. Le problème doit donc se trouver ailleurs", dit M. Beke. Et d'ajouter: "Bien sûr, ce ministre des Finances a fait bon nombre de propositions pour de meilleures recettes mais il apparaît qu'elles plafonnent ou qu'elles sont moindres que prévu. Est-ce que quelqu'un a encore entendu parler des recettes de la taxe carat? Où en est-on avec la régularisation fiscale? Ou la taxe sur la spéculation dans laquelle il dit ne plus croire? Est-ce que c'est encore crédible? ".

La sortie le week-end dernier du ministre des Finances sur une réforme de l'impôt des sociétés n'a pas amélioré l'opinion de M. Beke. Selon le CD&V, la mesure coûterait 3 milliards d'euros. "J'ai entendu le ministre des Finances dire qu'il ne voulait plus se retrouver sur le banc des accusés à côté des Etats membres dont le déficit dépasse 3%. Et bien, moi non plus".

http://www.dhnet.be/actu/belgique/wouter-beke-s-interroge...

19:49 Gepost door Werkgroep Morkhoven in Actualité, Belgique, Van Overtveldt, Wouter Beke | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |

13-01-16

Werkgroep Morkhoven: Problemen met de belastingsaangifte (27)

Van Overtveldt werkgroep morkhoven.jpg

van: contr.cd.bruxelles2 <contr.cd.bruxelles2@minfin.fed.be>
aan: werkgroepmorkhoven@gmail.com
datum: 15 december 2015 17:46
onderwerp: AUTO: Communication importante - Introduction déclaration IPM via BIZTAX àpd exercice d'imposition 2015

 

Je suis absent(e) entre Lun 02/03/2015 et Dim 31/01/2016.
 
Ce message n’est pas une notification d’absence mais un avis aux contribuables


VOTRE MAIL A BIEN ETE RECU ET SERA TRAITE DANS LES BREFS DELAIS PAR LE SERVICE



1. Obligation légale de soumettre la déclaration IPM ex. d’imp. 2015 par voie électronique - BIZTAX


L’Arrêté royal du 07/02/2014 (Moniteur belge du 14/02/2014) instaure l’utilisation obligatoire de la web-application BIZTAX pour le dépôt de la déclaration à l’impôt des personnes à partir de l’exercice d’imposition 2015.

Plus aucune déclaration sous format papier ne sera envoyée. Une lettre d'information a été envoyée aux ASBL le 24/07/2015.


DATE LIMITE DE DEPOT : 7 OCTOBRE 2015 - Le délai est expiré.   => AUCUNE DEMANDE DE DELAI NE SERA ACCEPTEE.

Plus d'informations sur l'utilisation de BIZTAX, consultez le site : http://finances.belgium.be/fr/E-services/biztax/documentation_fiscale/

Une aide vous est proposée pour compléter et introduire la déclaration IPM, exercice d’imposition 2015. Mes collaborateurs et moi-même sommes à votre disposition à cet effet.

Par conséquent, je vous invite à vous présenter au service (Rue des Palais, 48, 1030 Bruxelles, local 302, 3ème étage, accueil guichet) du lundi au vendredi entre 9h et 12h muni de votre carte d'identité électronique (avec code PIN à quatre chiffres) ainsi que des comptes 2014 approuvés par l’assemblée générale.

Vous avez aussi la possibilité de prendre un rendez-vous tous les après-midis de 14h à 16h en téléphonant au 0257/76220 et en envoyant un mail sur contr.cd.bruxelles2@minfin.fed.be .



2. Le service déménage vers la FINANCE TOWER le 22 janvier 2016

Nouvelle adresse

S.P.F. FINANCES - F.O.D. FINANCIEN – Administration générale de la Fiscalité – Algemene Administratie van de Fiscaliteit
Contrôle de Bruxelles 2 IPM - Controle van Brussel 2 RPB
FINANCE TOWER – 16e étage/verdiep Royal -  Boulevard du Jardin Botanique, 50 bte 3331, 1000 Bruxelles – Kruidtuinlaan, 50 bus 3331, 1000 Brussel
Service/Dienst: +32 257 76220 | Mail service : contr.cd.bruxelles2@minfin.fed.be | Mail dienst :contr.db.brussel2@minfin.fed.be


Patrick NETENS
Conseiller - Chef de service Contrôle de Bruxelles 2 IPM



 
Remarque : ceci est une réponse automatique à votre message "rechtspersonenbelasting" envoyé le 15/12/2015 17:46:33.
 
C'est la seule notification que vous recevrez pendant l'absence de cette personne.

20-12-14

Problemen met de blog 'fondation-princesse-de-croy': klachtbrief

cd roms Zandvoort.jpg

Skynet Klantendienst
 
Antwerpen, 20 december 2014
 
Geachte Heer,
 
Betreft: problemen met de skynetblog 'fondation-princesse-de-croy'
 
Er zijn problemen ontstaan met onze skynetblogs.
 
De publicatie van ons bericht 'Abus sexuels aux enfants - Les cédéroms de Zandvoort' op http://fondation-princesse-de-croy.skynetblogs.be/ werd plotseling geblokkeerd met de mededeling: Le site Web que vous allez ouvrir contient un logiciel malveillant. Les individus malveillants actuellement à l'œuvre sur le site www.flixya.com pourraient tenter d'installer des programmes dangereux sur votre ordinateur, de manière à récupérer vos informations (par exemple des photos, des mots de passe, des messages et des numéros de carte de paiement) sans votre autorisation, ou à les supprimer. La fonctionnalité de navigation sécurisée Google a récemment permis de détecter des logiciels malveillants sur le site fondation-princesse-de-croy.skynetblogs.be. Un site Web qui est normalement sans danger peut parfois être infecté par des logiciels malveillants. Le contenu en cause provient de l'hôte "www.flixya.com", une source de logiciels malveillants connue. Si vous avez compris les risques auxquels vous vous exposez, vous pouvez consulter ce site dangereux avant que les programmes malveillants n'aient été supprimés'.
 
De blog http://fondation-princesse-de-croy.skynetblogs.be/ is wisselend zichtbaar en onzichtbaar.
 
Zijn de Belgische autoriteiten die de kinderpornozaak Zandvoort in de doofpot stopten, hier soms verantwoordelijk voor ?
 
In afwachting van uw antwoord, teken ik,
 
Hoogachtend,
 
Jan Boeykens, Voorzitter vzw Werkgroep Morkhoven

29-01-14

Liberté d’expression: Laurent Louis soutient Dieudonné

http://youtu.be/guSqJc98Sg0

'Parlementslid Laurent Louis maakt tot driemaal toe de ‘quenelle’ in het Belgisch parlement'

Brussel, 16 januari 2014

Het Waalse parlementslid Laurent Louis van de partij Parti Populaire lanceerde op zondag 5 januari 2014 zijn nieuwe partijpolitieke beweging “Debout Les Belges”.  Laurent Louis wil met zijn nieuwe partij op 25 mei 2014 meedoen aan de verkiezingen voor het Europees Parlement. Laurent Louis vindt zichzelf geen antisemiet maar hij nam onlangs wel het woord in het Waals Parlement om het beleid van de staat Israël af te keuren en te veroordelen en nam tegelijk de gelegenheid te baat om het anti-Zionisme te loven waarvan hij vindt dat het “noodzakelijk is voor een betere en meer ethische wereld”. Hij vergeleek de Israëlische regering met het naziregime en zei dat “Gaza een concentratiekamp waar het nog erger is dan destijds in het Getto van Warschau.”

Perscommuniqué van het CCJOB:

'Antisemitische schimprede in het belgisch parlement'

Het Coördinatiecomité van de Joodse Organisaties van België (CCJOB) heeft met verontwaardiging kennis genomen van de prestatie van parlementslid Laurent Louis op de parlementstribune buiten de zaak Dieudonné.

De heer Louis dient ons een spectrum van de meest afgezaagde thema’s van het moderne antisemitisme en het klassieke anti-judaïsme op: kinderverkrachting, diefstal, woeker, wereldoverheersing, enz. Hij betwist de Shoah en het aantal slachtoffers en durft met een ongelooflijke onbeschaamdheid de Joden ervan beschuldigen de Shoah te hebben gefinancierd en ten uitvoer te hebben gelegd.

Hij heeft zijn schimprede benadrukt door middel van obscene gebaren en scheldwoorden tegenover de representatieve democratie en de regeringsleden. Zijn tussenkomst doet denken aan de uitspraken van de Rex partij in de jaren 1930. Na de gruwelen van de Tweede Wereldoorlog, hadden wij nooit gedacht dergelijke woorden in een Parlementaire Vergadering te moeten horen.

De woorden van deze onbeschofte onrustzaaier vormen gestelde misdrijven. De Kamervoorzitter had zijn prerogatieven moeten doen gelden en hem ter zitting uit het Parlement zetten. Het CCJOB verbaast zich over de passiviteit van de Kamervoorzitter ten opzichte van de moddervloed die over de Parlementaire Vergadering werd gestort. Deze slapheid is een betreurenswaardig signaal. Het CCJOB interpelleert de democratische politieke wereld.

Het Dieudonné symptoom onthult een afstotende wereld, vol met haat, minachting, racisme en antisemitisme. Wij weigeren dergelijke wereld. Alle democratische politieke krachten moeten waakzaam blijven en zich inzetten om de grondwaarden waaraan wij gehecht zijn te beschermen.

Het CCJOB heeft 2 maanden geleden een klacht ingediend tegen Laurent Louis voor woorden van dezelfde aard en zal opnieuw een klacht indienen voor deze recidive.

Maurice Sosnowski, voorzitter van het Coordinatiecomité van de Joodse Organisaties van België (CCJOB)

http://brabosh.com/2014/01/22/pqpct-u5j/#more-115675
(Vlaamse Vrienden van Israël - 'De enige Vlaamse Zionistische blog op het Internet')

===

Info

Dieudonné : "Crime contre l'Humanité"
http://youtu.be/M5tVzV2kBIw

9 Janvier 2014 - Dieudonné n’a plus qu’Internet. Pour combien de temps encore ?
http://www.numerama.com/magazine/28019-dieudonne-n-a-plus-qu-internet-pour-combien-de-temps-encore.html

21 janvier 2014 - Laurent Louis est renvoyé en correctionnelle
http://www.lalibre.be/actu/belgique/laurent-louis-est-renvoye-en-correctionnelle-52de93c53570ba3e183f6dd5

---

The Friends of Israel
http://www.foi.org
http://www.crethiplethi.com/the-al-nusra-front-s-major-role-in-the-rebel-takeover-of-a-large-syrian-army-arsenal/islamic-countries/syria-islamic-countries/syrian-protests-syria-islamic-countries/2013/

America's Pro Israel Lobby
http://www.aipac.org/

De IsraEllobby
http://www.palestinasolidariteit.be/achtergrond/boeken/2011-09-Catherine.html

---

http://jewishvoiceforpeace.org/

Jewish Voice for Peace: War on Iran
http://fondation-princesse-de-croy.skynetblogs.be/archive/2014/01/22/iran-jewish-voice-for-peace-8083175.html

l'Union Juive Française pour la Paix:
http://youtu.be/G_wNwOEPrOw

---

'Coluche, un clown ennemi d'État' ...
http://youtu.be/2IJF4yoB0vw

Coluche - Les Juifs, l'humour et l'humour juif:
http://youtu.be/vC5OV57AVgk

21-11-13

Maltraitance des enfants: Marcel Vervloesem à nouveau condamné

di.rupo.milquet.turtelboom.jpg


Bruxelles, 20 novembre 2013

La cour pénale de Turnhout a de nouveau condamné Marcel Vervloesem pour avoir soi-disant abusé sexuellement d'un mineur. Cette condamnation est basée sur des écoutes ridiculement falsifiées, qui ont possiblement été fabriquées par les services judiciaires de la cour même qui vient de prononcer le verdict.

Les juges de la cour de Turnhout continuent d'être frustrés par le fait que depuis dix ans  ils  ne réussissent pas dans leurs efforts pour étouffer l'affaire pédopornograpique de Zandvoort, qui selon la police fédérale elle-même a fait autour de 90.000 victimes.

Il y a un an, il était déjà clair pour le Werkgroep Morkhoven que la police ne souhaitait pas intervenir contre une bande de jeunes qui des mois durant harcelait la fille et la petite fille agée de 15 ans de Marcel Vervloesem, exerçant une véritable campagne de terreur contre elles.

La soi-disante victime de Marcel Vervloesem participait à cette campagne en envoyant des sms et des mails contenant des menaces de mort et à la jeune fille. La mère de la fille avait imprimé ces textes pour les ajouter ensuite à la plainte qu'elle a déposée chez la police de Herentals.

Comme la cour de Turnhout ne souhaitait pas alors enquëter sur ses sms et mails imprimés, nous publieront sous peu leur contenu sur le Web.

Nous ferons de même avec toutes  les lettres que nous avons  écrites dans le passé au ministre Elio de Rupo, au Conseil Superieur, à la Commision P, et aux ministres de l'Interieur et de la Justice (Milquet, du parti cdH., -et Turtelboom du VDL), c'est à dire à tout ceux qui ont co-signé le 'Project National pour la Sécurité' mais qui ont refusé de prendre leur responsabilité dans cette affaire.

Durant leur longue campagne de terreur d'il y a un an, la bande de jeunes avait même pu utiliser un scanner de la police pour surveiller la famille Vervloesem. Les menaces contre cette famille ont même abouti à un attentat sur la vie de la fille de Marcel Vervloesem. On utulisait également des petit cocktails Molotov pour terroriser la famille. Pendant toute cette période, les blogs Skynet du Groupe Morkhoven étaient inaccessibles pour les membres du Groupe. Mais cela n'avait pas l'effet désiré, puisque le Groupe Morkhoven avait réussi à donner suffisament de publicité à l'affaire pourque Skynet soit finalement honteusement forcé d'admettre sa défaite en de réouvrir les blogs au Groupe.

Pour la ministre Turtelboom, cette affaire se produit à un moment délicat, puisque le Werkgroep Morkhoven est en état de prouver qu'elle est coresponsable pour cette nouvelle manoeuvre d'etouffement, et que ce n'a pas été un hasard que le Procureur Jan Poels de Turnhout a été nommé par elle au poste du directeur de son cabinet.

Le Werkgroep Morkhoven peut donc dès maintenant annoncer qu'il va faire son mieux pour éviter la réélection de Mme Turtelboom dans le nouveau gouvernement fédéral qui sera choisi l'année prochaine.

-----
Sur la photo: Premier-Ministre Elio di Rupo, la Ministre Turtelboom (sur la gauche) et la ministre Milquet lors de la présentation du 'Project National pour la Sécurité' qui énonçait que 'la sécurité de tous les citoyens était une priorité absolue pour le gouvernement'.

Marcel Vervloesem est diabétique, il souffre d'une malade renale et cardique, et il a le cancer. De ce dernier il a été opéré. Ses maladies ont nécessité plus de 20 admissions d'urgence à l'hôpital. Dans le prisons de Bruges et Turnhout, lors de sa précédente condamnation, il ne recevait pas les soins et les médicaments dont il avait besoin dans son état. Pour l'opération ouverte au coeur qu'il devait subir pedant cette période, on avait crû nécessaire de l'attacher avec des chaînes à la table opératoire. Les juges de la cour de Turnhout lui on imposé en 2006 une interdiction de parler avec la presse et les média, - interdiction qui est toujours en vigueur. Bien que membre de la direction du Werkgroep Morkhoven, on lui a interdit de participer aux réunions de la direction du groupe, comme à celles de ses membres. Il n'a ni le droit de collaborer avec des organisations luttant contre les abus sexuels d'enfants, ni le droit de rencontrer ses amis du Werkgroep, ou de les écrire ou télephoner, bien qu'ils lui ont fidèlement rendu visite chaque semaine durant son précédent séjour de 2 ans en prison. De même, il lui est interdit de quitter le pays, pour l'empêcher de participer à des conférences sur la pédocriminalité, de peur qu'il n'y parle de l'affaire Zandvoort.

Un grand merci à notre traducteur Nasus Ovidius

14-12-12

Abus des enfants: Aucun changement en Belgique

karl_zero_et_sa_femme_a_la_fete_de_13e_rue_reference.2.jpg

En Belgique, les partis politiques libérale, socialiste et démocrate-chrétien sont responsables pour l'étouffement du réseau pornographique des enfants de Zandvoort (90.000 victimes dont des bébés).

Ce sont les dirigeants de ces partis politiques soi-disant 'démocratiques' avec leurs pasteurs des 'droits de l'homme' qui sont impliqués dans les affaires pédophiles, qui ont arrangé:

1° que l'activiste Marcel Vervloesem du Werkgroep Morkhoven qui à révélé cet affaire, a été faussement accusé; a été poursuivi et qu'il a été condamné aprés une campagne de presse qui a duré plus que 10 ans.

2° que les documents à décharge de son dossier pénale au tribunal (le tibunal de Turnhout), sont tous disparus comme le Conseil de la Justice a confirmé.

3° que l'activiste ne peut plus parler la presse pendant 6 années;

4° qu'il ne peut plus voir ou contacter ses amis du Werkgroep Morkhoven qui l'ont visité pendant 2 ans, chaque semaine, au prison et qui ont lutter pour sa libération;

5° qu'il n'a pas la permission de voir les hommes qui l'ont soutenu;

6° qu'il n'a plus le droit de participer au réunions administratives de son association (Werkgroep Morkhoven) dont il est resté membre du comité exécutif. 

7° qu'il ne peut plus être membre d'une association qui lutte les abus des enfants;

8° que pendant 4 ans déjà, il ne peut plus contacter sa propre fille et ses petits enfants pour lui  étiqueter sur ce façon comme 'pédophile' et d'étouffer l'affaire Zandvoort où ils sont eux-mêmes impliqués.

9° qu'il y a un an qu'il a été à nouveau accusé par un petit criminel qui était à nouveau lié au membre du parti socialiste qui organisait toutes les accusations en 1998.  L'homme qui est homo-sexuelle, aime aussi des enfants. Il y a 30 rapports policiers d'infractions sexuelles des enfants de lui qui n'ont jamais été enquêté. L'homme est nommé comme membre de la direction des associations intercommunales et est même nommé comme membre du conseil policier du région qui est présidé par son ami-socialiste Jan Peeters, le maire de la ville d'Herentals.  Jan Peeters est membre de la Chambre des représentants de Belgique; il était Secrétaire d'État à la Sécurité, de l'Intégration sociale et de l'environnemen (1995 - 1999) et en 1999 il était même Ministre des Pensions, sécurité, intégration sociale et de l'environnement. On peut se demander qu'elle sorte de relation ce politicien entretient avec un homme insignifiant dont la 'carrière' politique a commencé avec ces accusations à l'adresse de l'activiste Marcel Vervloesem.

Il y a quelques mois que le cabinet du ministre de la ministre de la justice belge, Mme Turtelboom (parti libérale, Anvers), a suggeré dans sa lettre que le Werkgroep Morkhoven doit laisser tomber Marcel Vervloesem et chercher alors un autre membre de l'executif pour l'association.   C'est probablement une proposition de Jan Poels, l'ex-président du tribunal de Turnhout où on a poursuivi Marcel Vervloesem et étouffé l'affaire Zandvoort. L'homme est maintenant nommé comme chef de cabinet du ministre de la justice qui prêche un 'séparation des pouvoirs'.

C'est ce genre de 'démocraties' qui financent et soutiennent militairement les attaques terroristes en Syrie.


Photo: Karl Zéro

----

Détention de Marcel Vervloesem piège Zandvoort YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=QKIh7a7Q_GE

http://youtu.be/QKIh7a7Q_GE

Liens:

Karl Zero - The File of Shame part 1.avi (French and English)
http://youtu.be/iFEq_Ch15UU

http://www.dailymotion.com/video/x9ogjg_marcel-vervloesem-interview-de-serg_news#.UMtvcWcUPtk

On trouve le Werkgroep Morkhoven sur Facebook si le lien n'a pas été bloqué ou changé par la Justice belge.

19:40 Gepost door Werkgroep Morkhoven in Abus des enfants, abus sexuels, Actualité, Belgique | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |